top of page

Madelyne Rivest, 44

Updated: Nov 16, 2022

IG: fakeeyegirl

Facebook: Enyledam Tsevir


Translated in French below/Traduit en français ci-dessous


Where are you from & Where do you live: Canada, Quebec


Tell us a little about yourself:

I have been a social worker for 19 years and am currently working in the dependency field. I am a mother of a 2 1/2-year-old son and 3 daughters-in-law, whom I adore. I affectionately call us “the tribe”. I'm in a relationship with a great, big guy who makes me laugh every day, and we always have plans. I love my family, my friends, my dog, laughing, making jewelry, gardening, hiking, working out, eating well, and nature.

Madelyne wearing her prosthetic eye, sitting in a chair in a black dress. One eye, vision impairment, vision loss, blind eye, lost eye
Madelyne wearing her prosthetic eye

What's your eye story?

Since I was young, I have had vision problems including, Strabismus, severe Myopia, and other numerous Ophthalmological follow-ups. Two years ago, I suffered a retinal tear due to Myopia. It was as if I had hair in my field of vision. I had an emergency operation. A total of 3 retinal tears and numerous acute glaucoma attacks led to operations with silicone oil. I had an Iridectomy along with countless emergency laser treatments in the hospital (by the way all of these medical interventions are done while I am conscious on the operating table! Not easy!). I was losing pressure in my eye, and it was in danger of atrophying. I only wanted one thing to regain my quality of life, and that was to be with my baby. He was only 1 month old because I had given birth through all this. I made the decision with my surgeon to eviscerate the eye. It was a very hard decision to make.


What has been the most challenging thing mentally?

It's difficult to make the decision to have a limb amputated, especially one that is visible on your face. It was a really anxiety-inducing event for me. I felt drained both mentally and physically. I had to rebuild myself with the help of my family, my friends, and my therapist. My therapist helped me practice acceptance, learn to live with my condition, and discover ways to love myself again. I have been told I have great resilience because of where I am today. However, I won't hide from you that it didn’t come without difficult days filled with sadness and th


at the better days came back little by little. In my journey to acceptance, I had to conquer the fear of other people's gaze and judgment toward me. A good friend once said to me, “they don't know by which difficult road you crossed”. And it’s true, others don’t know. This fact helped calm me down.

I was surprised to find that no support groups existed for people with ocular prostheses, which is why I founded a group for people with ocular prostheses in Quebec on Facebook. I felt this was the only way to help break the isolation. Our group offers support and helps inform people like me. I also established an Instagram account called Fakeeyegirl in order to reach even more people. This has allowed me to connect with people all around the world!!! I would also add that humor has greatly helped me get through to accepting my situation. Laughing is good!!


What has been the most challenging thing physically?

Pains and stress. This created horrible headaches that prevented me from sleeping for over a week. During the first days of hospitalization, only local anesthesia could relieve the pain. I was even surprised to cry blood shortly after my evisceration. Do not panic! it seems that it is sterile fluid. What helped me a lot in my recovery was putting ice packs over my eyes to reduce swelling.


Where are you now in your recovery?

It took me 3 months before fully feeling recovered. It's now been 2 years since I had my evisceration. I am in follow-up because I suffer from managerial papillary conjunctivitis and seasonal allergies that affect my eyes. Despite everything, I keep smiling.


What piece of advice would you give to someone going through their eye impairment journey?

In my opinion, making a list of the disadvantages and advantages of your condition can help you see your answer more clearly. It's a big decision to make! Having full trust in your ophthalmologist surgeon, as well as your ocularist, is of paramount importance! Also, being prescribed a tranquilizer to take the day before the operation and utilizing breathing techniques to calm down is very helpful! Last but not least, protect your eyes! At all times! I wear polycarbonate glasses, which are unbreakable and safer for the eyes. At the end of the day, life goes on. So take it lightly and have fun! Laugh! I allow myself to poke fun at my situation and make all the jokes I can concerning my eyes ;) I often tell myself that the worst is behind me and that the best is yet to come, and I believe it!



Madelyne wearing her prosthetic eye and hiking. Wearing glasses and a baseball cap, there are trees and a river behind her. One eye, blind eye, lost vision,
Madelyne wearing her prosthetic eye hiking

Who is your eye surgeon and ocularist?

My surgeon is Dr. Turcotte from Ste-Agathe-des-Monts hospital. A doctor who listens to my innumerable questions, who is reassuring, and in whom I have great confidence. I then consulted an excellent ocularist: Mr. Durette at Prothèse ocular de Montréal. His team is benevolent, meticulous in the realization of each step of the prosthesis, highly qualified in their expertise, and attentive to the needs of their client. I recommend them without hesitation.




















D'où viens-tu et où habites-tu: Canada, Québec


Parle-nous un peu de toi:

Je suis une intervenante sociale depuis 19 ans qui œuvre actuellement dans le domaine dépendance. Je suis mère d'un fils de 2 ans 1/2 et 3 belles-filles que j'adorent. Je nous surnomme affectueusement: la tribu. Je suis en couple avec un grand tannant qui me fait rire à toutes les jours et nous avons toujours des projets. J'aime ma famille, mes amies, rire, fabriquer des bijoux, jardiner, faire des randonnées, m'entraîner, bien m'alimenter, mon chien et la nature.


Quelle est votre histoire d'oeil?

Depuis que je suis jeune j'ai des problèmes de vue: strabisme, myopie sévère et j'ai eu de nombreux suivis ophtalmologiques. Il y a deux ans, j'ai subi un déchirement de la rétine dû à ma myopie. C'était comme si j'avais des cheveux dans mon champ de vision. J'ai eu une opération d'urgence. Au total, 3 déchirements de rétine et de nombreuses crises de glaucome aigue s'en sont suivis avec des opérations avec de l'huile de silicone. J'ai subi une iridectomie et d'innombrables traitements au laser en urgence à l'hôpital. Et toutes ses interventions médicales se font alors que je suis consciente sur la table d'opération! Pas facile! Je perdais de la pression dans mon œil et il risquait de s'atrophier. Avec les douleurs, je désirais qu'une chose retrouver ma qualité de vie et être auprès de mon bébé qui avait 1 mois car j'avais accouché au travers de tout cela. J'ai pris la décision avec mon chirurgien de faire une éviscération de cet œil. Ce fut une grande décision à prendre.



Quelle a été la chose la plus difficile mentalement ?

C'est difficile de prendre la décision de se faire amputer un membre qui est visible dans le visage. Cela a été un évènement vraiment anxiogène et cela m'a vidée énergiquement. J'ai dû me reconstruire avec l'aide de ma famille, mes amis et une thérapeute pour m'aider à accepter, à vivre avec cette condition et réapprendre à m'aimer. On dit de moi que j'ai une grande résilience. Je ne vous cacherai pas qu'il y a eu des jours difficiles remplis de tristesse et les jours meilleurs sont revenus peu à peu. Dans mon acceptation, je craignais le regard et le jugement des autres à mon endroit. Et une bonne amie, m'a dit: ils ne savent pas par quel chemin difficile tu as traversé. Et c'est vrai, cela m'a apaiser. J'ai été surprise de constater qu'aucun groupe d'entraide n'existaient pour des personnes avec des prothèses. Ce pourquoi j'ai fondée un regroupement pour personnes ayant des prothèses oculaires du Québec sur Facebook afin de briser l'isolement, supporter, aider, informer des personnes tout comme moi ainsi que leur entourage. Ainsi qu'un compte Instagram : Fakeeyegirl dans le but de rejoindre le plus de gens possible. Si je peux redonner aux autres afin de donner au suivant, cela sera déjà beaucoup. Ont y retrouve des gens à travers le monde!!! Aussi, j'ajouterais que l'humour m'a grandement aidé à passer au travers, à accepter ma situation. Rire fait du bien!


Qu'est-ce qui a été le plus dur physiquement ?

Les douleurs et le stress. Cela m'a créé d'horrible maux de tête pendant 1 semaine m'empêchant de dormir. Les premiers jours d'hospitalisation, seulement les anesthésies locales me soulageait. J'ai même été surprise de pleurer du sang peu de temps après mon éviscération. Pas de panique, il paraît que c'est stérile! Ce qui m'a grandement aidé dans ma guérison a été de mettre des sacs de glace pour diminuer l'enflure.


Où en êtes-vous maintenant dans votre rétablissement ?

Cela m'a pris 3 mois avant de recouvrer ma guérison complète. Cela fait maintenant 2 ans que j'ai vécue une éviscération. Je suis en suivi car je souffre de conjonctivite papillaire gérante et d'allergies saisonnière qui atteint mes yeux. Malgré tout, je garde le sourire.

☺️


Quel conseil donneriez-vous à quelqu'un qui traverse son parcours avec une déficience visuelle ?

À mon sens, de faire une liste des désavantages et avantages de votre condition peut aider a y voir plus claire dans votre décision. C'est une grande décision à prendre! Aussi d'avoir une pleine confiance en votre chirurgien ophtalmologiste ainsi que votre oculariste est d'une importance capitale! Également, de se faire prescrire un calmant à prendre la veille de l'opération avec des techniques de respiration pour se calmer sont aidant et gagnante. Je me répétais que le pire serait derrière moi, que du mieux s'en venait. Puis, je me suis dit comme quand on était enfant et qu'on jouait à la cachette: prête pas prête, j'y vais! Protégez vos yeux! En tout temps, je porte des lunettes en polycarbonates, incassables et plus sécuritaire pour les yeux. Ensuite, la vie continue, prenez-la avec légèreté et amusez-vous!Riez! Je me permets de faire toutes les blagues concernant les yeux.;)

Who is your eye surgeon and ocularist? Mon chirurgien est Dr. Turcotte du CH Ste-Agathe-des-Monts. Un médecin d'une grande écoute pour mes innombrables questionnements, qui se veut rassurant et en qui j'ai une grande confiance. J'ai ensuite consulté un excellent oculariste: Monsieur Durette à Prothèse oculaire de Montréal. Son équipe est bienveillante, minutieuse dans la réalisation de chaque étape de la prothèse, hautement qualifié dans leur expertise et à l'écoute des besoins de leur client. Je le recommande sans hésitation.


Comment avez-vous trouvé EYEHESIVE ?

Sur Facebook et Instagram 😉


Recent Posts

See All

Comments


bottom of page